Archives

Home / Comment bien choisir votre gilet de sauvetage
Sécurité

Comment bien choisir votre gilet de sauvetage

Le gilet – ou brassière – de sauvetage est un élément déterminant dans le calcul de votre espérance de vie en cas d’accident avec votre bateau à moteur de location. Il faut choisir un gilet de sauvetage adapté à votre morphologie et à l’activité que vous voulez pratiquer.

Comment faire le choix de votre gilet ?

Il faut choisir son gilet de sauvetage en fonction de sa morphologie
et de l’activité que vous allez pratiquer à bord de votre bateau à moteur.

Choix en fonction de la morphologie

Pour faciliter le port d’un gilet, celui-ci doit être le moins gênant possible et s’adapter à la morphologie de son porteur. Il existe trois familles de forme :

  • Les plastrons
  • Les gilets qui ont des tailles (S, L, XL, XXL, etc.) permettant de s’adapter à la morphologie de chacun (enfant, femme, homme corpulent).
  • Les gilets gonflables qui sont les plus agréables à porter mais aussi les plus chers. Si la pratique nautique est régulière l’investissement est rapidement rentabilisé en terme de confort et de sécurité.

Choix en fonction de l’activité

  • Pour la balade en bateaux à moteur jusqu’à 6 milles des côtes, il est recommandé d’utiliser des gilets ayant 150 N de flottabilité.
  • Pour les sports tractés il faut préférer un plastron (rappel : la personne tractée doit toujours être surveillée par une personne dédiée à cela)
  • Pour la pratique de la pêche : préférer un gilet à gonflage automatique pour la liberté de mouvement. Pour les pêches en eaux agitées il faut utiliser des gilets gonflables ayant une flottabilité de 150 N minimum.
  • Pour la chasse et la plongée : les combinaisons Néoprène sont considérées comme des aides à la flottabilité

Gilet de sauvetage ou aide à la flottabilité ?

Un gilet de sauvetage retourne et maintient une personne inconsciente sur le dos et la tête hors de l’eau en cas d’homme à la mer ou de chute du bateau à moteur. Une aide à la flottabilité permet à une personne consciente de flotter et de se sauver elle-même. Ils sont tous les deux de deux types : à flottabilité permanente (remplis de mousse) ou gonflable (déclenchement automatique).

Un gilet de sauvetage est caractérisé par la flottabilité exprimée en Newton (N). Un Newtown permet à une masse de 1 kg de flotter. La norme CE classe ces gilets en 4 groupes.

50 Newtons

50 N aide à la flottabilité d’une personne consciente

100 Newtons

100 N n’assure pas le retournement d’une personne insconsciente – pour les nageurs

150 Newtons

150 N garanti le retournement – pour les non nageurs

275 Newtons

275 N garanti le retournement – pour les mers extrêmes

A vous la parole ! COMMENTAIRES

Votre commentaire :

Laisser un commentaire

Articles liés LE CAPITAINE VOUS RECOMMANDE ...