Ajouté le 19/09/2017 dans Conseils de navigation Découvrir le bateau

Comment bien préparer votre sortie en mer…

Permis côtier au fond du portefeuille, vous partez la fleur au fusil sur votre bateau à moteur de location pour respirer l’air marin. Mais pas si vite ! La préparation est une des clés de la réussite d’une sortie en mer : si vous respectez ces 10 commandements, aucun risque de galères…

Les 10 commandements d’une bonne préparation

Les 10 commandements d’une bonne préparation

 

Pêche au large pour certains, promenade en mer pour d’autres, une chose est sûre : vos soucis s’évanouissent aussi vite que vous traînez vos enfants en ski nautique…Et pourtant, que vous avez la mémoire courte… Vous avez déjà oublié l’année dernière? Ces petits tracas qui vous avaient gâché la journée. Cette année, naviguez malin. La préparation est une des clés de la réussite d’une sortie en mer.

Pas de panique! Si vous suivez ces commandements que le commandant Cousteau ne renierait pas, il y a globalement peu de chances que vous regrettiez les plages bondées et le ronflement de votre voisin de serviette…

Les 10 commandements d’une bonne préparation avant une sortie en mer

1) Vos documents obligatoires vous n’oublierez point.

Nos amis des douanes et de la gendarmerie maritime sont également sur l’eau, sont aussi en maillot de bain mais à la différence de vous, ils ne sont ni en vacances, ni là pour rigoler. Alors de grâce, en plus de ceux du bateau (fournis par le loueur) munissez-vous de tous vos documents réglementaires pour éviter la prune qui refroidit d’un coup le Captain qui sommeille en vous. Cela inclut :

  • Votre permis bateau
  • Une pièce d’identité

 

2) Le contrat de location vous relirez

Même si vous aimeriez inviter la plage entière sur votre bateau à moteur, étonnamment vous n’avez pas le droit. Votre contrat de location stipule la catégorie de navigation du bateau, les risques assurés, les interdictions et le nombre de personnes maximum qu’il peut contenir. C’est toujours bon à savoir et ça peut même vous donner une excuse pour ne pas emmener belle-maman…

3) La météo locale vous consulterez

La météo locale vous consulterez

 

Sirocco, Squamish, Pampero, Libeccio, ce ne sont malheureusement pas les noms des cocktails du bar du port mais bien des vents qui, au-delà de vous mettre les cheveux au vent, peuvent s’avérer dangereux si trop puissants.

Consultez la météo sur internet 3 jours avant et le jour même à la Capitainerie pour être sur de naviguer en sécurité.

4) Les horaires de marée en tête vous garderez

Le bonheur des ports d’échouage ! C’est toujours drôle de voir les autres coincés en mer en attendant que la marée montante leur permettent de rentrer au port. C’est beaucoup moins drôle quand c’est vous qui devez attendre six heures en vase clos. Donnez vous la chance de plaindre les autres en vous renseignant sur les horaires d’ouverture du port.

5) La carte de la zone de navigation vous explorerez

Un Captain doit sombrer avec son navire, c’est une tradition maritime. Cela dit, tout le monde est content si votre bateau reste à flot. Vérifiez bien les zones dangereuses avant votre sortie en mer et adaptez votre navigation. Surtout n’oubliez pas : le rocher est plus fort que votre bateau !

6) Une personne de votre entourage vous préviendrez

A moins de vouloir disparaître à tout jamais de la civilisation et quitter ce monde cruel, a priori vous souhaitez revenir un jour sur la terre ferme. Prévenez un proche de votre programme de navigation et de votre heure de retour, histoire que quelqu’un s’inquiète si vous êtes aux abonnés absents.

De la même façon, amenez un portable chargé pour appeler le loueur ou les secours en cas de besoin (ou votre patron s’il vous en prend l’envie).

7) Votre équipage vous briefferez

« Je n’ai rien d’autre à offrir que du sang, de la peine, des larmes et de la sueur si vous ne suivez pas mes conseils » nous paraît être une bonne introduction à votre speech de Captain à la veille du départ. Évitons pleurs, plaintes et maux de ventre qui pourraient vous donner des envies de balancer par-dessus bord une partie de votre escouade. Demandez à votre équipage de prévoir:

  • Un coupe-vent (type Kway)
  • Une tenue chaude
  • Une casquette ou un chapeau (attention au soleil)
  • Une paire de lunettes de soleil
  • De la crème solaire non grasse (ça glisse sur un bateau)
  • Un maillot de bain
  • Une serviette
  • Des médicaments anti “mal de mer”
  • De l’eau douce
  • Des fruits secs ou barre de céréales pour les petites faims

8) Contre l’inondation vous vous protégerez

L’eau, ça mouille. Fort. Votre portable, vos clés, votre serviette de plage, votre contrat de location, votre passeport, votre lecteur de musique n’en sont pas de fervents admirateurs… Prévoyez un sac étanche pour éviter les drames à bord. PS : un sac poubelle en doublure interne de votre super sac en toile peut vous éviter quelques transferts liquides entre l’intérieur et l’extérieur de votre sac.

9) Une trousse de secours vous emmènerez

Une trousse de secours vous emmènerez

Il s’avère que le sel n’est pas la meilleure des manières pour soigner une blessure. Une coupure sur un coquillage ou une piqûre d’insecte et c’est un monde qui s’effondre. Sauf si vous avez une trousse de secours avec la base de la base (des compresses, un désinfectant, une bande de crêpe, des pansements imperméables et un aspivenin sont de bonnes idées pour la remplir).

10) Un sac poubelle vous accompagnera

Un sac poubelle ça peut servir à plein de choses : une robe tendance ou un parapluie de fortune. Mais surtout ça vous permet de garder la Mer propre. Ne vous embêtez pas à essayer de nourrir les poissons, ils ne goûtent que très peu vos mégots de cigarettes ou vos conserves de cassoulet…

 

Dans tous les cas, n’hésitez pas à consulter notre check-list pour bien préparer sa sortie en mer…

A vous la parole ! COMMENTAIRES

Votre commentaire :

Laisser un commentaire

Articles liés LE CAPITAINE VOUS RECOMMANDE ...
Comment bien préparer votre sortie en mer...