Ajouté le 05/05/2017 dans Destinations Le tour du Captain

#TourduCaptain – Marseille

Bienvenue à bord pour le Tour du Captain ! HeyCaptain vous propose dorénavant un guide par ville pour vous faire découvrir les plus beaux endroits, vous donner des idées d’activités et préparer au mieux votre séjour. Aujourd’hui, nous prenons la mer et cap sur Marseille.

Premier amarrage : Le port de Marseille

C’est ici que notre périple commence, dans le Vieux-Port de Marseille. Il porte parfaitement bien son nom puisqu’il est le plus vieux port français ! Véritable symbole de la cité phocéenne, c’est précisément en ces lieux, que débarquèrent les Phocéens en 600 av. J-C. Ce n’est qu’au début du Xe siècle, que l’activité portuaire s’intensifie véritablement ! On y installe notamment des entrepôts ainsi que des chantiers de charpente, pour la construction navale. Des cordiers s’y installent également et travaillent le chanvre, pour la fabrication des cordages. C’est de ce chanvre, “canebe” en provençal, que nous vient le nom de Canebière ! Jusqu’au XIXe siècle, le Vieux Port va subir de nombreuses transformations afin d’augmenter sa capacité d’accueil et ainsi faire face à l’activité grandissante du port.

Aujourd’hui, la ville marseillaise détient le port de commerce le plus important de France, avec plus de 96 millions de tonnes de marchandises qui y transitent chaque année ! Véritable coeur de la ville, le Vieux Port est sans aucun doute le centre névralgique de Marseille. Gardé par le regard bienveillant de Notre Dame de la Garde, il nous ouvre les portes de la Mer Méditerranée et notamment sur les calanques.

Deuxième amarrage : Les calanques

Si vous ne voulez pas visiter que le Vieux Port, vous pouvez aller découvrir les calanques en bateau. Elles s’étendent sur plus de vingt kilomètres, de Marseille à Cassis. Provenant du provençal “calenco”, le mot calanque désigne une vallée creusée par une rivière, puis récupérée par la mer. Ces calanques offrent donc un panorama exceptionnel de falaises plongeant dans des eaux turquoise !

 Vous pouvez également essayer la calanque de Sormiou, qui dispose d’une plage de sable, de deux restaurants, d’une zone de baignade surveillée par des maîtres-nageurs et qui donne accès au port de Sormiou, à des criques et à deux grottes (grotte du Capelan et grotte préhistorique de Cosquer).

Mais si vous préférez les calanques plus boisées, la calanque de port-pin vous plaira car elle est entourée de pins et se décline du turquoise au vert sapin en passant par l’éclat de la roche.

Troisième amarrage : L’archipel du Frioul et le château d’If

Placé dans le parc national des Calanques de Marseille, l’archipel du Frioul, vous offre 200 hectares de paysages variés sur 30 km de longueur. Il garantit un dépaysement total et une escapade farniente.
L’archipel est divisé en 4 îles : Tiboulen, Ratonneau, Pomègues et If. Les activités possibles sont multiples :
– Visite du château d’If, rendu accessible au grand public en 1890. Auparavant utilisé comme prison, la forteresse a notamment eu entre ses murs le célèbre détenu José Custodio Faria, connu grâce à l’auteur du comte de Monte-Cristo.
– Le village du port du Frioul s’est développé ces dernières années et comprend des restaurants, des boutiques ainsi qu’un port de 700 attaches.
– La ferme aquacole de l’île Pomègues, qui élève des bars, est actuellement la première ferme biologique mondiale.
– L’île de Ratonneau quant à elle, comprend le fort de Ratonneau, projet qui ne s’est jamais finalisé.
– L’ilôt de Tiboulen ou dit « de la tortue » à cause de sa forme similaire à celle d’une carapace, présente une calanque parfaitement abritée du vent qui vous permettra un mouillage aisé.

Quatrième amarrage : L’archipel du Riou

L’archipel, composé de six îles : île de Riou, île de Jarre, île de Jaron, île de de Plane, île Maïre et l’île Tiboulen de Maïre. Contrairement au Frioul, aucune navette n’y mène, vous aurez donc l’exclusivité entre plaisanciers. Malheureusement, seule l’île de Riou est praticable à pied par deux chemins balisés ; la découverte de l’archipel devra donc s’effectuer en bateau. Ce site classé est protégé en raison des espèces rares voir uniques (Océanite, Gecko européen, …) qui y habitent et qui viennent s’y nicher.

A vous la parole ! COMMENTAIRES

Votre commentaire :

Laisser un commentaire

Articles liés LE CAPITAINE VOUS RECOMMANDE ...
#TourduCaptain - Marseille