Ajouté le 28/07/2017 dans Les trésors du Captain LOL

Les 10 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le bateau à moteur

Vous pensiez tout savoir sur le bateau à moteur ? Voici dix choses que vous ignoriez peut être avant de prendre la mer sur un bateau à moteur de location.

10 – Même si vous craignez toujours leurs fientes quand elles volent au dessus de vous, vous allez devoir aimer les mouettes.

test
Mouettes et goélands, vos nouveaux meilleurs amis ?

 

Ah ! le doux son des mouettes qui vous transporte directement en bord de mer… Mais il fait renaître automatiquement la peur d’une fiente intempestive quand ces mouettes restent en vol stationnaire au-dessus de votre bateau à moteur de location. Vous les avez maudits quand, attirées par les chalutiers, près de la pompe à essence du port, elles ont repeint votre bain de soleil avant. Mais ne leur en voulez plus, mouettes et goélands sont quasiment des animaux sacrés pour les marins. Selon la tradition, ils abritent en effet l’âme d’un noyé dont le corps n’a jamais été retrouvé. Il ne faut donc ni les toucher ni les ennuyer afin de laisser les morts en paix et éviter de se faire hanter par quelques spectres indélicats. S’il reste près de vous (au-dessus de vous) c’est juste qu’ils vous aiment bien : estimez vous heureux…

 

9 – Amenez une Marie à bord (même si vous ne l’aimez pas trop)

Pourquoi y a-t-il autant de Marie en Bretagne qui loue des bateaux à moteur ?
Pourquoi y a-t-il autant de Marie en Bretagne ?

 

Cet hiver, au coin du feu, quand vous commencerez à préparer vos vacances de l’été prochain à la mer et surtout à réfléchir avec qui vous partirez, ne négligez pas trop vite votre vieille copine Marie que vous laissez de côté chaque année. Alors certes, c’est une vieille fille qui n’a pas le pied marin, mais quand vous louerez votre bateau à moteur, elle fera office de garantie. En effet, ce prénom est considéré comme protecteur pour les familles de marins catholiques car Marie est une figure protectrice chez les chrétiens. Garçons comme filles avaient donc une forte tendance à avoir Marie comme énième prénoms additionnels afin d’être sûr de ne pas froisser la mer. Voici enfin l’explication pourquoi toutes vos petites copines de vacances s’appelaient Marie lorsque,enfant, vous passiez l’été en Bretagne.

 

8 – Si votre loueur vous traite d’âne c’est plutôt une bonne chose

Loueur de bateau à moteur qui vous traite d'âne
L’âne porte-bonheur ?

 

Bon, on ne va pas vous mentir, s’il votre loueur vous dit que vous êtes un âne, il y a des chances que vous ayez quelques problèmes de navigation ou d’attention lorsqu’il vous fait la prise en main de votre bateau à moteur de location mais l’âne est en fait un animal chéri par des générations de marins malouins.
Saint-Malo était en effet LA ville de marins à la grande époque des corsaires et de la piraterie. Beaucoup de bateaux embarquaient les nouvelles recrues avides d’aventures et de grand large. Et lorsqu’ils quittaient le port, il était de bon augure de voir un âne au loin puisque (comme ces futurs marins) ils sont réputés bêtes, bornés mais surtout emplis d’un immense courage. Qualités nécessaires à tout homme qui abandonne la terre ferme pour plusieurs mois.

 

7 – Toucher le pompon d’un marin est un jeu risqué

Toucher le pompon d'un marin est un jeu risqué
Toucher le pompon d’un marin est un jeu risqué

 

En plus de faire fantasmer ces dames (pompier, explorateur ou médecin : tout est question d’uniforme), le pompon du marin est partie intégrante de son costume. Dans la Marine Nationale, le pompon est très normé : 8cm de diamètre, 14g pour 2,5cm de hauteur, il doit être de couleur rouge garance.
Mais au-delà d’être un simple uniforme, c’est surtout un jeu que vous pourrez pratiquer quand vous louerez vos bateaux à moteur. Les règles sont simples mais dangereuses. Si vous parvenez à toucher le pompon du marin avec votre index gauche et sans que celui-ci ne s’en aperçoive, vous gagnez 24 heures de chance. Si vous le faites trois fois dans la même journée, vous gagnez trois jours. En revanche, si le marin s’en aperçoit : les choses se corsent. Si vous êtes une fille, vous devez lui donner un baiser (donc choisissez bien votre marin). Si vous êtes un homme, il s’en suivra un moment gênant où vous vous rendrez compte que vous êtes en train d’essayer de titiller le pompon d’un autre homme. A partir de ce moment, tout peut arriver.

 

6 – Un marin avec une boucle d’oreille est un marin qui voit mieux

Le tatouage marin
Il n’y pas que Monsieur Propre qui a le droit de porter un anneau

 

Quand on vous dit « Un homme qui porte une boucle d’oreille en or » vous pensez généralement à trois types de personnes : Monsieur Propre, Michel Serrault dans « La cage aux folles » ou un marin. Mais quand on vous demande pourquoi les marins portent une boucle d’oreille, vous ne savez pas quoi répondre. Voici la réponse. D’abord, le marin est marié à l’océan, l’anneau doré symbolise l’union entre la mer et l’aficionado du bateau. Seconde vertu, le percement du lobe de l’oreille serait un moyen de garantir une bonne vue. C’est un gage de crédibilité pour repérer les bateaux ennemis, les icebergs, les troncs en balade, les animaux ou même le bateau de location de vos compagnons d’apéritif. Enfin, il sert également à payer le curé qui célèbrera l’enterrement du marin qui mourra loin de ses terres.

 

5 – Pourquoi vos parents vous forçaient à porter un chandail à rayures « pour aller avec vos chaussures bateau »

La fameuse marinière
La fameuse marinière

 

Le chandail de marin (à l’origine un tricot de mailles très serrées afin d’être paré pour affronter les sept mers et les vents glacials) est depuis longtemps la référence de l’uniforme du marin. Déjà pourquoi ne l’appelle-t-on pas un pull comme tout le monde ? En fait, ce pull de laine était avant tout porté par des marchands d’ail et d’oignon bretons qui le portaient sur le bateau les conduisant en Angleterre au XVIIIe siècle. Mar-chands d’ail –> Mar « chandsd’ail » –> chand-ail –> chandail. Et pour les rayures ? Les marins pensant qu’elles aidaient à repérer ceux qui étaient tombés à l’eau ne rechignaient pas à les arborer fièrement. Surtout que la Marine Nationale les a imposés par décret au XIXe siècle pour différencier matelots et officiers. L’uni aux plus gradés, les rayures pour les autres.

 

4 – Même si vous pensez que jeter du champagne sur un bateau c’est le gâcher, vous préférez cela à l’autre option

Vous ne pouvez pas ignorer cette tradition ! Comme le témoigne cette vidéo, le baptême d’un bateau à moteur ou à voile s’accompagne systématiquement d’un lancer de bouteille de champagne sur la proue du navire. La tradition veut que pour éloigner le malheur du navire et de ses passagers, la bouteille soit brisée, que la mousse du champagne se répande sur la coque du bateau et que cela fasse du bruit car il éloigne les esprits malfaisants. Les anglais (qui utilisent parfois du vin au lieu du champagne) utilisent même le proverbe très rassurant « Un navire qui n’a pas goûté au vin goûtera au sang ». Si la bouteille ne se brise pas, c’est de très mauvais augure alors pour s’assurer que cela fonctionne, les bouteilles sont bien souvent sciées à l’avance.

Vous vous dites « A quoi bon vider tout ce champagne dans l’océan alors que l’on pourrait le vider dans nos gosiers ? ». Le problème c’est que l’alternative n’est pas joyeuse. Avant le champagne, on utilisait du vin. Et avant le vin ? On utilisait le sang d’une victime choisie au hasard dans la pure lignée des sacrifices humains. Avant que le bateau prenne la mer, on étalait le sang de la victime sur la proue du bateau avant qu’il ne prenne la mer (le bateau pas la victime hein !). Cela était censé calmer les dieux pour qu’ils daignent épargner naufrages et tempêtes durant la traversée…

 

3 – Emmener Mimi votre lapin à bord d’un bateau à moteur vous condamne à un rejet systématique de la communauté des vrais marins

Pas de lapins sur le bateau
Ne parlez pas de votre lapin sur le bateau

 

Le mot « lapin » est interdit à bord d’un bateau à moteur (de location ou non d’ailleurs) pour cause de superstition. Si vous prononcez le mot fatal, vos compères vont vous regarder de travers dans le meilleur des cas, vous jeter par dessus bord dans le pire. Ce serait trop risqué de continuer à naviguer avec un marin d’eau douce si peu enclin à respecter les règles millénaires et élémentaires de la mer. La mer se vengerait et quand la mer se venge, mieux vaut ne pas être dans le coin. Mais pourquoi sont-ils si méchants avec Mimi ? L’histoire remonte au temps des grandes traversées, lorsque la douceur de la nourriture lyophilisée n’avait pas encore été découverte. A la place, on embarquait de vraies basses-cours pour se remplir le ventre. N’étant pas très bons en conservation des aliments, on gardait Mimi vivant le plus longtemps possible. Ce dernier vagabondait sur le navire à la recherche de choses à grignoter et de son gros plaisir : le chanvre. Et de quelle matière sont composées les cordages et l’étoupe qui garantit que l’eau ne s’infiltre pas ? En chanvre. Merci monsieur lapin.

 

2 – Chez les marins, le tatouage n’est pas qu’un apparat fashion

Il n'y pas que Monsieur Propre qui a le droit de porter un anneau
Exemple d’un tatouage marin

 

Et non le tatouage n’est pas réservé qu’aux motards, aux designers ou aux esthètes de la salle de musculation. Chez les marins, c’est tout une signification et une mythologie qui entrent en compte. Ne vous avisez pas de les copier, voire pire de les moquer, car chacune de ces œuvres sur corps correspond à une étape de leur parcours de marin. Ils peuvent ajouter une hirondelle tous les 5 000 milles nautiques parcourus. L’ancre marine correspond à une traversée aller-retour de l’Océan Atlantique. Un dragon en or prouvera que vous avez traversé la ligne de changement de date (ligne imaginaire située près du 180e méridien symbolisant le changement de jour en terme de fuseau horaire). Et la liste est longue…

 

1 – Ce n’est pas le bruit de la mer que vous entendez dans un coquillage

Scoop : les coquillages ne sont pas des diffuseurs de bruit des vagues
Scoop : les coquillages ne sont pas des diffuseurs de bruit des vagues

 

Trahison ! Vos parents vous auraient menti : cette douce mélodie que vous entendez lorsque vous collez votre oreille à un coquillage n’est pas le son des vagues durant une chaude soirée d’été. Les coquillages ne sont malheureusement pas des iPod « Nature & Découverte » ambulants. D’ailleurs vous aurez le même son si vous mettez votre oreille contre un verre à la cantine ou votre mug à café du bureau. Le côté romantique en moins. Mais qu’est-ce donc ce bruit ? Le coquillage fonctionne comme une caisse de résonance, les sons les plus proches de l’ouverture du coquillage sont amplifiés. En l’occurrence c’est le bruit du sang dans vos veines qui est décuplé et renvoyé vers votre oreille.

A vous la parole ! COMMENTAIRES

Votre commentaire :

Laisser un commentaire

Articles liés LE CAPITAINE VOUS RECOMMANDE ...
10 choses que vous ne saviez pas sur le bateau a moteurLes 10 choses que vous ne saviez peut-être pas sur le bateau à moteur